Escape game cabourg

On a testé pour vous : L'escape game de cabourg

Bon, autant vous dire qu’après deux échecs à des escape games, notre team, constituée de cinq supers enquêtrices, était d’attaque ! Cette fois, impossible de rester enfermées.

Impossible non plus de passer à côté de cet escape game éphémère : un container posé en plein milieu des jardins de l’hôtel de ville, de quoi susciter tout de suite notre attention. 

C’est parti mais attention, ne comptez pas sur cet article pour vous donner des indices, nous sommes bien trop compétitrices pour ça !

On entre !

Dès l’accueil, on est baignées dans l’univers de Marcel Proust, qui nous a lui-même adressé une missive de la plus haute importance : retrouver son manuscrit.

La porte s’ouvre…nous voilà plongées dans l’univers Belle Époque et plus précisément dans la chambre 414, qu'occupait Proust au Grand Hôtel de CabourgMobilier, livres, bibelots,.. le ton est lancé, la tâche ne va pas être facile. Un petit espace mais beaucoup de cadenas ou de serrures ! Par où commencer ?

Par expérience de l’échec, on est tentées de tout démonter dans ce joli petit bureau. La reconstitution de l’époque nous fait d’ailleurs rapidement oublier le container. Cependant pas le temps de s’attarder sur la déco, nous avons 40 minutes pour percer le mystère !

La couverture d’un livre, le tableau.. tout devient un potentiel indice (j’ai failli dévisser une poignée de fenêtre..). Les méninges chauffent mais les premières énigmes sont résolues sans trop de couacs après tout, on était déjà entraînées. Et puis, à un moment forcément.. ça bloque ! C’était trop beau. Un vrai casse-tête. On teste touuuuuuut, on tourne, on retourne, on fouille. La peur de rester coincées. Mais comment Proust va-t-il pouvoir obtenir son prix Goncourt si on ne retrouve pas ces fichues pages !

Au bout du compte, si j’écris ces lignes aujourd’hui c’est qu’on a réussi à sortir et on est assez fières d'avoir pu sauver la carrière de Proust ! Grâce à des indices pertinemment donnés et à un esprit d’équipe à toute épreuve, l’aventure s’est révélée très sympa et la frustration n’a d’égale que l’amusement. 

 

A vous de jouer !